La semaine dernière, nous avons longuement discuté avec un jeune retraité d'une grande entreprise ayant travaillé sur des projets de conduite de changement. Nous avons trouvé des similitudes entre son expérience en entreprise et la notre dans les quartiers concernés par la rénovation urbaine.

Dans nos projets, le changement, ce n'est pas seulement l'arrivée d'un nouvel outil informatique ou une nouvelle organisation du travail au sein de l'entreprise, mais bel et bien, à une autre échelle, des changements de comportements profonds, un renouveau dans la vie quotidienne de chacun pour relever les défis du développement durable...

Voilà quelques définitions concernant le monde de l'entreprise, pour entamer les réflexions et enrichir notre démarche.

Le changement désigne la démarche qui accompagne la vie de toute entreprise face à   l’instabilité et au développement de son environnement. Conduire le changement c’est à la fois anticiper, définir   et mettre en place cette démarche.
La conduite du changement   désigne l’ensemble de la démarche qui va de la perception d’un problème   d’organisation à la définition d’un cadre d’actions qui permet l’élaboration,   le choix et la mise en place d’une solution dans des conditions optimales de   réussite.

Conduire le changement, c’est : 
Résoudre la   problématique d’organisation ou de réorganisation :
Résoudre la problématique au   travers de la mise en œuvre de démarches, de méthodes et d’outils;
Accompagner le   projet d’organisation ou de réorganisation :
Organiser le   projet au travers de l’utilisation d’une méthodologie de conduite de projets;
Prendre en   compte la dimension humaine :
Prendre en compte les valeurs,   la culture, les résistances au changement au travers d’une démarche de   participation, de communication et de formation/coachingdont l’objectif   est de permettre la compréhension et l’acceptation par les individus des   ”nouvelles règles du jeu” résultant du processus de changement.